• 11-06-21

« Mais d’où viennent encore ces bestioles ? », telle est la question que se posent de nombreux parents à la énième contamination de leur enfant par des poux. Ils voudraient également savoir comment éviter qu’il en ramène encore à la maison en cas de nouvelle infestation à l’école.

De nombreux conseils circulent sur le sujet. Mais ils n’offrent jamais une réelle garantie de les supprimer radicalement. Il est souvent conseillé d’utiliser la laque à cheveux pour prévenir les poux.

 

Cet article développe les questions suivantes:

La laque à cheveux peut-elle prévenir les poux ?

La laque à cheveux fait partie des remèdes populaires utilisés dans l’espoir d’éviter une infestation. C’est également le cas pour :

  • Les huiles essentielles à base de romarin, menthe poivrée ou lavande, qui ont un effet répulsif contre les poux,
  • Petites tentes ou capes anti-poux à suspendre sur les manteaux des enfants pour éviter qu’ils ne passent d’un manteau à l’autre,
  • Huile de Tea Tree, une huile essentielle contenant de très nombreux parfums que les poux ne supporteraient pas.

Mais il n’existe aucune preuve scientifique d’efficacité pour tous les remèdes cités ci-dessus. Concernant la laque à cheveux, une étude néerlandaise a indiqué que les enfants utilisant régulièrement de la laque ou du gel à cheveux attraperaient moins facilement des poux.

Les personnes aux cheveux crépus sont également moins vite infestées car la structure de leurs cheveux est différente et les insectes s’y accrochent moins facilement. Mais dans les deux cas, l’élimination totale de ces parasites n’est pas garantie.

Pratiquer la natation avec des poux ne pose aucun problème, car le risque de contamination est faible dans l’eau.

Que faire d’autre pour prévenir les poux ?

La prévention des poux est particulièrement compliquée. Lorsqu’une personne est infestée, il est très probable que les membres de sa famille le seront également. C’est aussi le cas pour les adultes, qui n’en sont pas dispensés. Leur présence se manifeste par les mêmes symptômes chez les adultes et les enfants : démangeaisons du cuir chevelu avec poux et lentes visibles.

Éviter la propagation au sein d’une famille n’est pas une chose évidente, mais les conseils suivants peuvent réduire le risque de transmission :

 1. Eviter en cas de contact direct des têtes

Rien ne garantit que la laque à cheveux puisse prévenir les poux.

Ils ne survivent pas longtemps en dehors du cuir chevelu. Le risque de propagation est le plus élevé en cas de contact direct des têtes, par exemple lorsque les enfants jouent.

Attachez les cheveux longs en tresse ou en queue de cheval, et apprenez à vos enfants à ne pas s’échanger les bonnets et écharpes. Chez les adolescents, l’apparition des selfies génère aussi un risque de contamination.

2. Laver la literie

À la maison, il est judicieux de laver le linge à 60°, notamment la literie, les bonnets, les écharpes, les peluches, … Ce que vous ne pouvez pas laver à une température si élevée, mettez-le dans un sac hermétiquement fermé pendant 2 jours.

Cela tuera les poux éventuellement présents. Les petits objets tels que les peignes et les brosses peuvent être placés pendant 8 heures dans le congélateur.

Toujours bien laver la literie contre les poux

 3. La méthode du peigne humide

La méthode du peigne humide

Contrôlez régulièrement la chevelure de votre enfant. Il est préférable de le faire en utilisant la méthode du peigne sur cheveux mouillés. Demandez à quelqu’un de contrôler également votre chevelure en utilisant la même méthode.

 4. Ne d'empêcher pas votre enfant d'aller à l'école

Restez raisonnable et faites preuve de bon sens. Ainsi, il n’est pas logique de débuter un traitement préventif ou d’empêcher votre enfant d'aller à l'école car il est infesté.

La pratique de la natation ne pose également aucun problème car dans l’eau, les poux s'accrochent aux cheveux et le risque qu'ils passent d'une tête à l'autre est donc très faible.

Nager avec des poux n'est pas un problème. Le risque d'infection en nageant est faible.

 5. Avertir l'école des poux

Avertir l'école des poux

N’ayez surtout pas honte. Attraper des poux n’est une question de mauvaise hygiène. Tout le monde est susceptible d’en avoir. Si vous en trouvez dans la chevelure de votre enfant, avertissez donc l’école ainsi que les parents de ses camarades de jeux. Car n’oubliez pas qu’un parent averti en vaut deux !

Infesté malgré tout ? Choisissez un traitement efficace !

Des méthodes alternatives sont souvent conseillées pour prévenir les infestations mais aussi pour les traiter. De nombreux remèdes sont également tentés dans l’espoir de lutter de manière naturelle contre ces insectes indésirables.


Ainsi, la solution Listerine ou les produits de coloration aideraient à tuer les poux. Et le placard de notre cuisine contiendrait aussi de nombreux remèdes qui pourraient aider à lutter contre les poux : l’huile d’olive, l’huile de coco encore le vinaigre blancpur ou dilué, qui permettait de les enlever en 1 jour. Mais à nouveau, l’efficacité de tous ces remèdes n’est pas scientifiquement démontrée.


Le traitement des poux nécessite un produit efficace. Choisissez la gamme Silikom, qui inclut différents produits sans pesticides pour les éliminer de manière rapide et efficace. Pour prévenir les infestations, vous pouvez également utiliser Silikom Protect, un remède médical à l’efficacité cliniquement démontrée et actif jusqu’à 3,5 jours.

Silikom Protect

Protection cliniquement prouvée
Protège jusqu’à 3,5 jours!

Découvrir plus:

09.03.2021
Voici un plan d’attaque pour la prévention des poux !

Découvrez un plan d’attaque pratique pour la prévention des poux, à suivre en cas d’alerte aux poux à l’école. 

Lire la suite

08.09.2020
Des poux à l’école? Passez à l’action!

Pendant l’année scolaire, chaque école doit faire face à des infestations de poux. Lisez cet article pour découvrir les meilleures mesures à…

Lire la suite

01.09.2020
10 conseils anti-poux à utiliser à la maison

Voici 10 conseils efficaces pour lutter contre les poux à la maison.

Lire la suite