L'ostéoporose : une affection liée à la vieillesse

  • 28-02-20
  • Vitamines et mineraux
  • Calcium

Tout au long de notre vie, des tissus osseux sont fabriqués et se dégradent en permanence dans nos os. Dès que la quantité d'os éliminée est supérieure à celle qui est ajoutée, on parle d'ostéoporose ou de perte osseuse.

De nombreuses personnes sont confrontées à l'ostéoporose. Par exemple, une femme sur trois et un homme sur cinq de plus de 50 ans subissent des fractures dues à l'ostéoporose. Heureusement, il est possible de s'armer préventivement contre cette affection désagréable. Mais, qu’est-ce que l’ostéoporose et comment la prévenir ? Découvrez-le dans cet article.
____________

Qu'est-ce que l'ostéoporose ?

L'ostéoporose est une maladie qui affecte le système osseux de façon presque imperceptible. Tout au long de notre vie, l'approvisionnement en calcium de nos os est continuellement reconstitué et décomposé. En tant qu’adulte en bonne santé, il est conseillé de veiller à prendre au moins 950 mg de calcium et 8OO UI de vitamine D par jour afin que vos os restent solides.

Jusqu’à l’âge de 30 à 35 ans environ, le calcium est absorbé plus qu’il ne disparaît et vers cet âge, nos os atteignent leur « pic de masse osseuse », le point où ils contiennent le plus de calcium et sont les plus denses.

À partir de 50 ans, il devient de plus en plus difficile pour notre corps de créer une nouvelle masse osseuse et le capital osseux commence à diminuer. Progressivement, les os deviennent de plus en plus fragiles et poreux.

Ce processus de décalcification osseuse qui précède le stade de l’ostéoporose est également appelé ostéopénie. Plus on vieillit, plus on perd de la masse osseuse et plus le risque de fracture est élevé.

Qu'est-ce que l'osteoporose ?

Pourquoi l’ostéoporose est-elle dangereuse ?

En soi, l’ostéopénie et l’ostéoporose n’occasionnent ni symptômes ni douleurs ou plaintes. Il s’agit d’un état « latent » qui affaiblit votre masse osseuse sans que vous ne vous en aperceviez immédiatement. Souvent, l’ostéoporose n’est diagnostiquée que lorsque la première fracture osseuse est déjà survenue.

Vous vous cognez contre une table et vous vous cassez le poignet ou faites une chute stupide et vous vous retrouvez à l’hôpital avec une hanche cassée. Les conséquences de l’ostéoporose peuvent donc être très sérieuses.

Pourquoi l'ostéoporose est-elle dangereuse ?

Peut-on encore travailler malgré l’ostéoporose ?

Bien sûr, cela dépend du type de travail que vous faites. Si vous avez un emploi de bureau, l’ostéoporose ne vous empêchera pas de travailler, mais ce ne sera peut-être pas le cas, si vous faites un travail pénible.

Vous pouvez  aussi mettre en place  un certain nombre de choses : alterner entre les tâches plus lourdes et plus légères, bouger suffisamment, faire une pause plus souvent et respecter vos limites. Sinon, la combinaison d’ostéoporose et fatigue peut provoquer des fractures.

Quelles sont les causes de l’osteoporose ?

La cause principale de l’ostéoporose est un manque de calcium et/ou de vitamine D, qui stimule l’absorption du calcium par les intestins. Comme le corps est moins enclin à absorber ces vitamines et minéraux à un âge plus avancé, le vieillissement signifie donc inévitablement que vos os deviennent moins solides.

Les femmes doivent être particulièrement prudentes: une fois qu’elles ont plus de cinquante ans et qu’elles sont ménopausées, elles courent un risque considérablement plus élevé d’ostéoporose en raison de la baisse de la production d’œstrogènes. Cette hormone est nécessaire à la construction efficace du tissu osseux.

Votre propre mode de vie peut également être l’une des causes de l’ostéoporose. Par exemple, un manque d’exercice prolongé peut provoquer l’ostéoporose. Après tout, beaucoup d’exercice stimule la production de tissu osseux. Tout comme vous devez entraîner vos muscles, vous devez aussi entraîner vos os pour qu’ils deviennent plus forts.

Les fumeurs et les personnes qui boivent plus de trois verres d’alcool par jour ont également plus de risques d’être confronté à ce problème. Les végétariens et personnes intolérantes au lactose n’ingèrent pas ou peu de calcium des produits laitiers, il leur est donc conseillé de mettre beaucoup d’autres aliments riches en calcium au menu.

Le risque de souffrir d’ostéoporose est également déterminé génétiquement. Y a-t-il des personnes dans votre famille proche qui souffrent d’ostéoporose ? Si c’est le cas, vous risquez davantage d’en souffrir vous-même. De plus, les personnes ayant un IMC inférieur à 20 ou souffrant de certaines maladies chroniques telles que le diabète de type I, les problèmes de thyroïde ou les rhumatismes, peuvent être atteintes d’ostéoporose plus rapidement.

Comment prévenir les problèmes liés à l’ostéoporose ?

Pour éviter les symptômes d’ostéoporose à l’automne de votre vie, il est essentiel de se constituer un « capital osseux » suffisant au cours des trente premières années et de le maintenir au top par la suite. Vous pouvez y parvenir de la manière suivante :

  • faire beaucoup d’exercice : de préférence 30 minutes pour les adultes et au moins une heure pour les enfants ;
  • mettre au menu suffisamment d’aliments riches en calcium, comme les produits laitiers ou les légumes verts ;
  • passer suffisamment de temps à l’extérieur afin de produire suffisamment de vitamine D.

 

Il vaut mieux rompre avec vos mauvaises habitudes pour prévenir les problèmes d’ostéoporose : fumer et boire (trop) d'alcool sont désastreux pour vos os. Veillez également à minimiser les risques de chute, par exemple en utilisant une canne.

Une fois que vous avez passé la barre des 50 ans, il est souvent recommandé de compléter votre alimentation par un complément alimentaire contenant du calcium et/ou de la vitamine D, comme le Calcium D Forte EG ou la vitamine FULTIUM D₃.

Comment prévenir les problèmes liés à l’ostéoporose ?

Existe-t-il un test pour l’ostéoporose ?

Calculez vous-même le risque de fractures à l’aide du calculateur FRAX, un questionnaire scientifique et bien structuré. Cela vous permet d’évaluer si vous appartenez au groupe à risque au moyen d’un certain nombre de questions simples. Vous pensez que vous courez un risque accru d’ostéoporose?

Demandez ensuite à votre médecin de procéder à une densitométrie osseuse. Cet examen simple,- également appelé mesure DXA,  permet de mesurer la masse osseuse et la quantité de calcium dans vos os à l’aide de rayons X.

Quels sont les traitements les plus efficaces contre l’ostéoporose ?

L’ostéoporose est irréversible et ne peut être guérie. Toutefois, il est possible de combattre les symptômes avec des médicaments contre l’ostéoporose tels que les bisphosphonates et les traitements hormonaux de substitution.

Ceux-ci peuvent garantir que l’état ne s’aggrave pas, mais ces traitements contre l’ostéoporose ont parfois des effets secondaires moins agréables.

Quels sont les traitements les plus efficaces contre l’ostéoporose ?

La prévention

Mieux vaut prévenir que guérir. Surtout dans le cas de l’ostéoporose. Il est donc conseillé de prendre un complément de calcium comme le Calcium D EG à partir de la cinquantaine, c’est-à-dire au moment où l’apport en calcium dans les os commence à diminuer. Un tel complément contient 500 mg de calcium - soit environ la moitié de l’apport quotidien recommandé de 950 mg de calcium dont un adulte en bonne santé a besoin - et reste donc sans danger en dessous de la limite supérieure de 2500 mg par jour. Vous pouvez également opter pour le Calcium D Forte EG, qui contient 1000 mg de calcium. Dans ce cas, veillez à demander d’abord conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Ceci est important, car un excès de calcium peut provoquer une hypercalcémie et donc indirectement l’ostéoporose.

Ces suppléments de calcium contiennent également la dose optimale de vitamine D, qui est cruciale pour la bonne absorption et le bon fonctionnement du calcium dans l’organisme. Après tout, les personnes âgées en particulier - qui sont les plus exposées aux problèmes d’ostéoporose - produisent moins facilement de la vitamine D.

Enfin, le calcium empêche l’absorption du magnésium. Par conséquent, si vous prenez un complément contenant du calcium, il est préférable de veiller à ce que votre corps puisse également absorber davantage de magnésium. Mettez donc au menu des aliments riches en magnésium ou choisissez un complément de magnésium comme Magnesium Opti EG.