Que sont les pellicules ?

Les pellicules ne sont pas toujours une affection chronique de la peau. Elles peuvent également être un problème temporaire, apparaissant lorsque le corps subit des variations hormonales, notamment au cours de la puberté ou pendant la grossesse. Le cuir chevelu étant le plus souvent recouvert de cheveux, nous ne pouvons pas voir l’état précis de notre peau à cet endroit.

Les pellicules touchent 50 % de la population et sont plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes.
  • Une personne sur deux souffre de pellicules une fois au cours de sa vie. La présence de pellicules est souvent associée à des symptômes tels que des démangeaisons, une sensation de brûlure et une rougeur au niveau du cuir chevelu.

  • Les pellicules sont plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes.
    Cette différence s’explique notamment par le fait que les hommes produisent plus de sébum pour des raisons hormonales.

  • Les pellicules peuvent être causées par Malassezia furfur, un champignon de type levure naturellement présent chez tous les individus, dans la microflore de la couche externe du cuir chevelu, à une concentration pouvant aller jusqu’à 46 %.

  • La croissance excessive du champignon provoque l’apparition de pellicules, des démangeaisons et une rougeur du cuir chevelu. Dans les cas sévères, cela peut conduire à une dermatite séborrhéique.

Pellicules : un problème très fréquent

De très nombreuses personnes ont déjà souffert de pellicules une fois au cours de leur vie. Une forme légère de pellicules est ainsi sans danger. Cependant, lorsqu’elles persistent, les pellicules peuvent devenir une source importante de gêne et de stress pour certaines personnes. Dans ce qui suit, vous trouverez plus d’informations sur les pellicules et leurs causes.

Les squames apparaissent sur tout cuir chevelu sain car elles sont le résultat d'une peau qui se renouvelle sans cesse.

Pellicules : le résultat d’un processus naturel

Les pellicules sèches ne posent généralement aucun problème et sont présentes sur tout cuir chevelu sain. Elles proviennent du processus de renouvellement continu de la peau. Étant donné que notre peau se renouvelle sans cesse, les cellules mortes se retrouvent à la surface de la peau. Elles sèchent et se détachent de la peau. Le cuir chevelu sécrète aussi du sébum et les pellicules peuvent ainsi coller les unes aux autres et former des amas.

Lorsque la quantité de pellicules est limitée, elles ne posent aucun problème et n’engendrent qu’une légère gêne. La réponse à la question « comment se débarrasser des pellicules ? » n’est pourtant pas sans intérêt.

En cas de squames présentes sur un cuir chevelu sec, il suffit parfois de bien rincer les cheveux après le lavage pour solutionner le problème. Il peut également s’agir d’une allergie mais il est alors nécessaire de réaliser des tests complémentaires pour établir le diagnostic. On peut éventuellement utiliser un shampoing contre les pellicules et les démangeaisons, mais il est important de le choisir avec soin. Consultez toujours votre médecin ou votre pharmacien à ce sujet.

Quand les pellicules apparaissent-elles ?

La croissance du champignon Malassezia furfur est influencée par plusieurs facteurs.

Même si les pellicules résultent initialement d’un processus naturel, elles peuvent devenir très gênantes. Ainsi, environ 50 % des adultes ont déjà souffert au moins une fois depuis la puberté d’une irritation et de démangeaisons au niveau du cuir chevelu, résultant de la présence de pellicules. Les experts établissent également une distinction entre les pellicules sèches et les pellicules grasses. Les pellicules sèches (séborrhée sèche), également appelées « flocons de neige », sont faciles à éliminer du cuir chevelu. L’autre forme, appelée « pellicules grasses » (séborrhée grasse), est plus fréquente lorsque la production de sébum est plus importante. Les pellicules grasses sont plus collantes, plus épaisses et plus grosses, et sont donc plus difficiles à éliminer.

Certains facteurs peuvent également influencer la quantité de pellicules. Ainsi, les pellicules sont plus fréquentes en hiver car les gens restent au chaud et portent des bonnets ou des chapeaux. Les pellicules peuvent également s’aggraver lorsqu’on utilise certains shampoings contre les cheveux gras ou d’autres produits de soins capillaires. Mais les variations hormonales, le stress et certains régimes peuvent également influencer la quantité de pellicules.

Ceux qui souffrent de pellicules peuvent ressentir beaucoup de stress et de honte à cause de cela.

Les pellicules visibles peuvent également engendrer un inconfort psychique, notamment une honte et une crainte d’être catalogué comme une personne sans hygiène.

Les pellicules sont beaucoup plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes. En raison de leur production hormonale, les hommes sécrètent plus de sébum et ont donc un cuir chevelu plus gras que les femmes.

Principales causes des pellicules

Pour rester saine, la peau fabrique sans cesse de nouvelles cellules et élimine les vieilles cellules. Les pellicules apparaissent lorsque ce cycle de renouvellement cutané s’accélère.
La présence de pellicules et de démangeaisons sur le cuir chevelu peut résulter de :

 

La peau sèche est l'une des causes des pellicules.

Peau sèche

Les pellicules sont plus fréquentes par temps froid, qui dessèche la peau.

Le champignon Malassezia furfur est la principale cause de pellicules.

Malassezia furfur

Malassezia furfur est la cause la plus fréquente des pellicules. Il s’agit d’un champignon naturellement présent sur la couche externe de la peau, qui pose un problème si sa croissance devient excessive.

Les pellicules apparaissent davantage en hiver qu'en été et sont donc saisonnières.

Caractère saisonnier

La peau peut être abimée par divers facteurs externes tels que la pollution de l’air ou un faible degré d’humidité

Le stress et la tension peuvent jouer un rôle dans le développement des pellicules.

Stress

Des facteurs internes tels que les variations hormonales et le stress peuvent également jouer un rôle.

De plus, une certaine maladie comme la carence en zinc peut provoquer des pellicules.

Affections diverses

Certaines affections ou un déficit en certains nutriments (p. ex. manque de zinc) peuvent favoriser la croissance des champignons.

Si vous utilisez trop de produits de coiffure, vous courez un plus grand risque de pellicules.

Produits de coiffage

L’apparition de pellicules peut également résulter d’une utilisation excessive de produits de coiffage ou du port continu d’un couvre-chef.

Malassezia furfur, un responsable des pellicules

Malassezia furfur se nourrit de sébum. Ce champignon préfère donc vivre dans les endroits où la production de sébum est importante, tels que le cuir chevelu et le visage.

Malassezia furfur est présent sur le corps de chacun d’entre nous, mais lorsque nous produisons une quantité importante de sébum, sa croissance est plus rapide et le risque de pellicules visibles augmente. C’est la raison pour laquelle une sécrétion plus importante de sébum est souvent associée à une quantité élevée de pellicules. C’est ce qui explique aussi que les hommes souffrent plus souvent de pellicules que les femmes, car en raison de leur statut hormonal, ils produisent plus de sébum.

Comment prévenir et enlever les pellicules ?

Évitez le stress

Si vous avez des pellicules, le stress peut parfois aggraver les symptômes, car il affaiblit les défenses naturelles de l’organisme, rendant ainsi plus difficile la gestion des pellicules.

Alimentation équilibrée

Manger équilibrer est non seulement bénéfique pour votre santé, mais aussi pour vos cheveux et votre cuir chevelu. Les aliments riches en oméga-3 peuvent aider à maintenir votre cuir chevelu en bonne santé.

Masser le cuir chevelu avec un shampoing antipelliculaire peut aider à décoller les pellicules du cuir chevelu.

Massage

Pendant le lavage de vos cheveux avec un shampoing antipelliculaire médical, un léger massage du cuir chevelu favorise le détachement des éventuelles squames cutanées et permet ainsi une application du produit sur toute la surface du cuir chevelu.

Lavage régulier des cheveux

Il est important de se laver les cheveux régulièrement pour éliminer les huiles qui s’accumulent au quotidien.

Brosses à cheveux propres

Assurez-vous de nettoyer votre brosse à cheveux et d’éliminer les cheveux morts et les résidus de produits coiffants.

L'accumulation de produits coiffants et d'huile sur le cuir chevelu peut irriter le cuir chevelu.

Utilisation modérée de produits coiffants

L’utilisation excessive de produits de coiffants comme le gel et la laque peut entraîner une accumulation d'huile sur le cuir chevelu et les cheveux, ce qui peut irriter le cuir chevelu et provoquer la formation de pellicules. Évitez toute utilisation excessive et assurez-vous de toujours rincer abondamment les produits coiffants.

Prenez bien soin de votre cuir chevelu. Ainsi, vous pouvez éviter les pellicules.

Astuces pour prendre soin de votre cuir chevelu

  • Portez un chapeau en cas d’exposition directe au soleil afin de protéger votre cuir chevelu des rayons UV.

  • Évitez les traitements chimiques tels que les produits pour coloration et permanente.

  • Lavez vos cheveux à l’eau tiède plutôt qu’à l’eau bouillante.

  • Brossez vos cheveux régulièrement pour éliminer les cellules mortes.

Choisissez Nizoral® pour un traitement efficace des pellicules

Nizoral® traite Malassezia Furfur, le champignon responsable des pellicules. Il contient la substance active appelée « kétoconazole », qui tue Malassezia furfur grâce à ses propriétés fongicides. Nizoral® agit sur le champignon et diminue ainsi les démangeaisons et la desquamation. Nizoral® est un shampoing efficace et est enregistré en tant que médicament exclusivement disponible en pharmacie.

Nizoral® s’attaque à Malassezia furfur, le champignon responsable des pellicules

Son action dépasse un simple soulagement des symptômes.

Lorsque le champignon Malassezia furfur commence à proliférer, le patient peut développer un eczéma séborrhéique.

Dermatite séborrhéique

Lorsque la croissance de Malassezia furfur devient excessive, le patient peut présenter une dermatite séborrhéique, également appelée « eczéma séborrhéique », dont les symptômes sont une quantité élevée de pellicules, des démangeaisons, de grands amas de cellules mortes, une rougeur de la peau et même une inflammation de la peau.