La dermatologie est la branche de la médecine qui traite les affections de la peau, des cheveux et des ongles.  
____________

La dermatologie traite toutes les affections de la peau, des cheveux et des ongles. De plus, de nombreux dermatologues sont également spécialisés en vénérologie, c.-à-d. médecine des maladies sexuellement transmissibles. Cet article va approfondir le sujet et répondre plus spécifiquement aux questions suivantes :

Que nous apprend l’état de notre peau sur notre corps ?

Que nous apprend l’état de notre peau sur notre corps ?

 

C’est par l’intermédiaire de la peau que nous sommes en contact avec le monde extérieur. Elle constitue la première barrière entre le corps et tous les intrus potentiels provenant de l’extérieur. Notre peau permet aussi de retenir l’eau, elle élimine les substances nocives par la transpiration et elle régule la température. Sous l’effet du soleil, c’est également dans notre peau que la vitamine D est produite.  

L’état de la peau est donc un indicateur important de ce qui se passe à l’intérieur du corps. Mangeons-nous sainement ? Souffrons-nous de stress ? Ne sommes-nous pas bien psychologiquement ? Y a-t-il un problème au niveau de nos organes ? Les processus qui se déroulent à l’intérieur du corps se manifestent souvent au niveau de la peau. Ainsi, une réaction allergique au niveau de la peau peut résulter d’une allergie de contact ou d’une réaction allergique à un aliment spécifique que nous avons mangé.

Quelles sont les affections existantes ?

Quelles sont les affections existantes ?

 

L’observation est un élément essentiel de l’examen dermatologique. Chaque affection cutanée a son propre aspect typique. Grâce à cette observation, le dermatologue est en mesure de décider s’il est nécessaire de réaliser un examen complémentaire. Des exemples d’affections cutanées sont notamment les troubles de la pigmentation, les maladies auto-immunes comme le psoriasis, les maladies infectieuses telles que l’herpès et différentes formes de cancer cutané.

De nombreuses affections cutanées sont néanmoins classées dans la catégorie des eczémas ou éruptions cutanées. Même s’il existe différentes formes d’eczéma pouvant toutes avoir une cause différente, l’eczéma s’accompagne généralement de symptômes tels qu’une rougeur, des démangeaisons et la présence de squames, ou la formation de petites vésicules.

L’eczéma peut toucher divers endroits du corps, comme le visage et les paupières, les joues, les plis cutanés, les mains et les pieds.

 

Les formes fréquentes d’eczéma sont :  

  • Dermatite atopique (ou eczéma atopique), également appelée « eczéma constitutionnel ». Cette forme d’eczéma est fréquente chez les bébés et les enfants. Elle apparaît souvent sur le visage et les plis cutanés. Les éléments typiques de l’eczéma atopique sont la présence de squames et de démangeaisons au niveau de la peau ainsi qu’une rougeur. La dermatite atopique est associée à une allergie : toute personne ayant souffert d’eczéma atopique pendant l’enfance est plus à risque de présenter une allergie dans le futur.  
  • Dermatite séborrhéique, une forme extrême de squames ou pellicules causée par le champignon Malassezia furfur. Les caractéristiques de cette affection sont la présence de pellicules, une production excessive de sébum et donc un cuir chevelu gras, une rougeur et des démangeaisons.
  • Allergie de contact, un eczéma causé par le contact avec un allergène spécifique, entrainant l’apparition d’une réaction allergique.
  • Neurodermatite : cette forme d’eczéma apparait à cause de démangeaisons et d’un besoin de se gratter. Le grattage aggrave l’inflammation de la peau, qui peut devenir plus sombre. La surface cutanée peut aussi s’épaissir. La nervosité joue souvent un rôle important dans cette affection.

La dermatologie englobe également toutes les affections du cuir chevelu et des cheveux. Même s’il ne s’agit pas d’une réelle affection, l’infestation par des poux ne doit certainement pas être oubliée. La contamination survient souvent chez les enfants après un contact étroit de tête à tête. Les poux sont reconnaissables dans les cheveux car on les y voit réellement, ainsi que leurs œufs appelés « lentes », qui collent aux cheveux. Afin d’établir avec certitude que votre enfant en est infesté, vous pouvez détecter les poux en peignant ses cheveux selon la méthode du peignage sur cheveux mouillés. Les démangeaisons du cuir chevelu sont un autre signe typique de l’infestation. Ces démangeaisons ne sont pas causées par les poux eux-mêmes mais par la réaction de la peau aux petites plaies faites par les poux lorsqu’ils aspirent le sang du cuir chevelu.

Comment traiter les affections courantes de la peau ?

Comment traiter les affections courantes de la peau ?

 

Il existe différentes manières de traiter les affections de la peau. Au cours de ces dernières années, la photothérapie a fait une percée importante dans le traitement d’affections telles que le psoriasis, par exemple. Idéalement, la cause de l’affection cutanée doit être traitée. Dans de nombreux cas d’eczéma, il est néanmoins très difficile d’en déterminer la cause. Il est également important de savoir que l’eczéma n’est pas contagieux.

Le traitement de l’eczéma est donc généralement symptomatique. En vue de soulager les démangeaisons et la rougeur, l’application d’une pommade ou d’une crème à base de cortisone constitue un traitement adéquat. Cremicort 1 % est une crème à base de cortisone contenant 1 % d’hydrocortisone, qui exerce un effet anti-inflammatoire et soulage les démangeaisons et la rougeur. La crème peut être utilisée pour traiter différentes formes d’affections cutanées, notamment la dermatite atopique, l’allergie de contact ou les affections squameuses de la peau.

La dermatite séborrhéique se traite efficacement avec un shampooing contenant du kétoconazole comme principale substance. Nizoral est l’un de ces shampooings à l’efficacité démontrée contre les squames, les pellicules et la dermatite séborrhéique.

Si vous ou votre enfant avez des poux, il est nécessaire de traiter les cheveux avec un shampooing ou un spray efficace. De plus, il est important qu’un produit efficace contre les poux ne contienne aucun pesticide, car l’utilisation de produits en contenant n’est pas sûre et les poux peuvent aussi y être résistants. Un shampooing ou un spray à base de diméticone est beaucoup plus efficace car il exerce une action physique sur les poux. La gamme Silikom se compose de produits efficaces pour le traitement des poux. Vous pouvez également utiliser Silikom Protect, un spray pour prévenir l’infestation par les poux, qui offre une protection cliniquement démontrée jusqu’à 3,5 jours.